Participants demandés

PROJET DE RECHERCHE SUR LES TROUBLES ANXIEUX

Éprouvez-vous de l'anxiété intense, un sentiment de peur ou des inquiétudes dans votre vie quotidienne ?

  • Difficulté à arrêter de s'inquiéter, tendance à imaginer le pire;
  • craindre ou éviter des situations sociales de peur d'être jugé(e);
  • vivre des crises de panique inattendues;
  • craindre ou éviter des situations stressantes, telles que les transports en commun, être dans une foule ou une file d'attente.

Si vous reconnaissez certains de ces symptômes, vous pourriez participer à une étude sur la psychothérapie de groupe pour les troubles anxieux.

  • Psychothérapie de groupe d'approche cognitive-comportementale de 12 rencontres;
  • aucun frais de participation;
  • trois rencontres d'évaluation;
  • assignation au hasard au groupe ou à une liste d'attente (12 mois).

Pour plus d'informations :

Site internet : proberge.recherche.USherbrooke.ca
Courriel : groupe-anxiete-fmss@usherbrooke.ca

Vous pouvez contacter l'équipe de Pasquale Roberge, PhD, de l'Université de Sherbrooke et de Martin D. Provencher, PhD, de l'Université Laval au 1 844-401-7331 (ligne sans frais).

Cette étude intitulée « Thérapie cognitive comportementale transdiagnostique de groupe pour les troubles anxieux : un essai contrôlé randomisé pragmatique en première ligne » a été approuvée par le Comité d'éthique de la recherche du Centre de santé et de services sociaux-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (projet MP-22-2016-570).

 

 

POUR UNE ÉTUDE EN ÉLECTRORÉTINOGRAPHIE

Le Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec est à la recherche d'enfants en bonne santé, pour constituer un groupe de comparaison dans le cadre d'une étude portant sur les causes génétiques des maladies psychiatriques majeures. Cette étude a pour but d'explorer la réponse de la rétine à une stimulation lumineuse. Cette étude est réalisée sous la supervision du Dr Michel Maziade et de Marc Hébert, Ph.D.

Pour participer, votre enfant doit :

  • Être une fille ou un garçon âgé(e) entre 6 et 25 ans.
  • Ne jamais avoir souffert et ne pas avoir de membres dans la famille qui souffrent de troubles neuropsychiatriques tels que schizophrénie, trouble bipolaire ou dépression majeure.
  • Ne pas avoir de maladie du cerveau ou métabolique grave : épilepsie, diabète, trouble de la glande thyroïde, insuffisance rénale, cancer…
  • Ne pas avoir de maladies des yeux ou une forte myopie (avec +5 de correction).
  • Autres critères d'exclusion : hormono-thérapie, état de grossesse ou allaitement, travail de nuit, consommation de substances, voyage à l'extérieur du pays avec plus de 2 fuseaux horaires dans le dernier mois.

La participation implique 1 rencontre d'environ 2h30. Vous aurez à répondre à différents questionnaires portant sur l'histoire médicale. Il vous sera ensuite proposé de passer un examen de l'œil, appelé électrorétinographie, visant à mesurer la réponse de la rétine à une stimulation lumineuse. Une compensation monétaire sera remise aux participants.

Si vous ou votre enfant correspond à ces critères et que vous êtes intéressé(e)s à participer, veuillez contacter Valérie Beaupré-Monfette au 418-663-5741 poste 4756 ou valerie.beaupre-monfette@crulrg.ulaval.ca

Ce projet de recherche intitulé : Analyse longitudinale des trajectoires de risque de la schizophrénie et de la maladie bipolaire : les fenêtres périodiques de vulnérabilité chez les enfants et adolescents à haut risque génétique de schizophrénie ou troubles bipolaires a été approuvé par le comité d'éthique de la recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (projet #231).

 

 

VOUS AVEZ UN INTÉRÊT PARTICULIER POUR VOS RÊVES ET AIMERIEZ EN SAVOIR PLUS?

Le laboratoire de neurophysiologie humaine du centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ) est à la recherche d'individus âgés entre 34 et 45 ans, satisfaits ou non de leur sommeil, pour participer à l'étude intitulée: « Types d'insomnie primaire chronique: Activation cognitive, activité spectrale et contenu onirique en sommeil paradoxal ».

L'objectif principal de la présente étude est d'identifier les différences existant au niveau de la fréquence de rappel des rêves ainsi que de leur contenu entre des individus souffrant d'insomnie et des personnes ayant un bon sommeil.

Les personnes qui prendront part à cette étude devront :

  • Compléter une série de questionnaires à la maison
  • Passer une entrevue clinique portant sur leur santé et leur sommeil
  • Être disponibles durant 5 nuits consécutives (3 nuits en laboratoire et 2 à la maison) durant lesquelles leur sommeil sera enregistré.

Une compensation monétaire sera offerte aux personnes sélectionnées.

Cette étude est réalisée par Alexandra Duchesne Pérusse, étudiante au doctorat en psychologie, sous la direction de madame Célyne H. Bastien, Ph.D et a été approuvée par le Comité d'éthique de la recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (projet #306-2012).

Pour de plus amples renseignements, veuillez s'il-vous-plaît communiquer avec Alexandra Duchesne Pérusse au numéro (418) 663-5000, poste 4791 ou par courriel à l'adresse suivante : laboratoiresommeil@psy.ulaval.ca


© Tous droits réservés CRIUSMQ, 2007-2017

Réalisation: iXmédia