La banque de cerveaux du CRIUSMQ

La banque de cerveaux du CRIUSMQ

Origine de la banque

La banque de cerveaux du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ) a été créée en 1996 par le Dr. André Parent.

Cette banque de cerveaux a pour but d'aider les chercheurs à étudier l'organisation du cerveau humain ainsi qu'à mieux comprendre les causes des maladies qui affecte cet organe pour pouvoir éventuellement les prévenir et les traiter convenablement. Au cours des dernières décennies, la disponibilité du tissu cérébral a joué un rôle crucial dans la compréhension de certaines maladies neurologiques et psychiatriques. De plus, ce type de matériel a contribué de manière déterminante au développement de nouveaux traitements qui ont un impact majeur sur la qualité de vie des personnes qui souffrent de diverses maladies neuropsychiatriques

.

Une banque en pleine expansion !

  • La banque du CRIUSMQ renferme du matériel provenant de plus de 500 cerveaux.
  • La banque du CRIUSMQ reçoit chaque année de nouveaux dons de cerveaux qui permettent d'étudier les maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer, Huntington, etc.) et psychiatriques (schizophrénie, troubles bipolaires, etc.).
  • La banque du CRIUSMQ permet la réalisation de travaux scientifiques majeurs dont les résultats sont publiés dans des revues scientifiques prestigieuses.

Qui peut faire un don ?

Tout individu, quel que soit son état de santé physique ou mental, peut décider du don de son cerveau, à condition que soit signé, par lui-même ou son représentant s'il est jugé inapte, un formulaire de consentement spécifique au don de cerveau. En effet, il faut savoir que le don de cerveau n'est pas visé par le formulaire à l'endos de la carte d'assurance-maladie. La participation du donneur est tout à fait volontaire et ne lui apportera aucun bénéfice financier. La personne (ou le représentant légal) demeure libre à tout moment de révoquer son don, sans avoir à fournir de justification et sans subir de préjudice.


Quels sont les avantages et les inconvénients de faire un don ?

Les avantages d'un don sont reliés aux connaissances nouvelles que pourront acquérir les chercheurs grâce à celui-ci. De plus, si le donneur souffre d'une maladie neurologique dégénérative, le diagnostic neuropathologique pourra confirmer ou infirmer un diagnostic clinique, une information précieuse pour la famille du donneur.

Le donneur potentiel ou son représentant pourrait percevoir comme un risque potentiel le bris de la confidentialité de son identité et celle de son dossier médical. Toutefois, des dispositions précises et rigoureuses sont prises par les responsables de la banque de cerveaux du CRIUSMQ et par ceux de l'Institut universitaire de santé mentale de Québec pour assurer la confidentialité du dossier.

 

Le formulaire de consentement

Afin que le don de cerveau soit légal, le donneur ou son représentant, si le donneur est jugé inapte, doit remplir et signer deux formulaires de consentement spécifiques au don de cerveau. Un des formulaires est gardé par le donneur et le second nous est transmis par courrier. Nous rappelons que le donneur (ou son représentant légal) demeure libre de révoquer en tout temps son don, sans avoir à fournir de justification et sans subir de préjudice.

 


Coordonnées

Banque de cerveaux du CRIUSMQ
Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale du Québec
2601 chemin de la Canardière, F-6500
Québec (Québec)
G1J 2G3
Téléphone : 418-663-5747, poste 4730
Fax : 418-663-8756

Directeur de la banque
Dr. André Parent (chercheur)
Téléphone : 418-663-5747 poste 6878
andre.parent@fmed.ulaval.ca

Co-directeur de la banque
Dr. Martin Parent (chercheur)
Téléphone : 418-663-5747 poste 6736
martin.parent@crulrg.ulaval.ca

Professionnelle de recherche
Marie-Josée Wallman
marie-josee.wallman@crulrg.ulaval.ca


Articles scientifiques


Documents à consulter

 



© Tous droits réservés CRIUSMQ, 2007-2017

Réalisation: iXmédia